Solidarité Savoir

Solidarité Savoir est une association qui développe des services et des activités culturelles alliant écoute, aide et conseil à destination de toute personne demandeuse de soutien dans ses difficultés quotidiennes. L’association vise la valorisation des compétences et l’autonomie de chacun. Cette mission se traduit, lors de permanences sociales généralistes et spécialisées, en une assistance personnalisée, individuelle ou en groupe, pendant laquelle les intervenants incitent et guident les usagers à résoudre eux-mêmes leurs problèmes.

En tant que Centre d’Action Sociale Globale (CASG), Solidarité Savoir poursuit les objectifs et missions qui sont régis par les 4 principes fondateurs des CASG : la valorisation des compétences de chacun ; l’autonomie des usagers ; la promotion des liens sociaux ; l’optimisation des échanges inter-centres.

Solidarité Savoir organise depuis septembre 2007 une permanence « décrochage scolaire » orientée sur le jeune et la scolarité. L’association y développe un travail social ciblé sur les jeunes en décrochage scolaire et plus spécifiquement ceux de plus de 18 ans qui se situent à la frontière entre l’école et le monde du travail. Par le biais de permanences, l’équipe d’assistants sociaux  répond aux interrogations des jeunes et de leur famille et les accompagne dans leurs démarches. Par ailleurs, Solidarité Savoir a mis en place, en collaboration avec un établissement scolaire, une permanence décentralisée au sein de l’établissement,  spécifiquement axée sur la problématique du décrochage scolaire. Ce projet doit permettre aux jeunes d’avoir accès à une permanence spécialisée sans devoir se rendre dans des services sociaux ou des associations mais en y ayant accès directement au sein de son école.

Enfin, SOLSARES (le Réseau d’Echanges de Savoirs de Solidarité Savoir asbl) a vu le jour début 2007 complétant les réseaux traditionnels d’apprentissage. Il fait maintenant partie intégrante des 7 antennes bruxelloises et wallonnes composant l’inter-réseau. Plusieurs centaines de membres actifs sont répartis sur le territoire belge, partageant volontairement et à titre gracieux leurs connaissances et expériences : tous les échanges sont coordonnés et supervisés par les responsables réseaux.

Un réseau d’échange de savoirs (RES) met en relation des personnes qui veulent acquérir des savoirs avec celles qui proposent de les transmettre. Principe simple et efficace, le RES s’articule autour de deux principes fondateurs : la réciprocité et la gratuité. Il se veut une réponse positive à une série de difficultés de notre époque : lutte contre l’isolement et l’exclusion sociale, création d’une société interculturelle active et positive, rencontre intergénérationnelle.  Plusieurs dizaines d’échanges sont ainsi organisés chaque mois.